top of page
  • Photo du rédacteurAnaëlle Adam

Comment écrire un bon article de blog ? (checklist en 10 étapes)

Comment écrire un bon article de blog
© Pexels, Vlada Karpovich

Vous écrivez pour vous ou pour un client ?

Vous voulez connaître les caractéristiques d'un bon article ?


Alors, vous êtes au bon endroit !


Peu importe la nature de votre activité, avoir un blog vous permettra d'accroître votre visibilité, d'asseoir votre légitimité et de trouver vos premiers clients.


Comment écrire un bon article de blog, bien référencé ?


C'est le souhait de tous les rédacteurs web et blogueurs : voir son article apparaître dans les premiers résultats des moteurs de recherche. Alors, comment écrire un bon article de blog ?


Voici les principaux points à prendre en compte avant de vous mettre à écrire :


  • Maîtrisez la longueur : si vous souhaitez être bien référencé par Google, votre article doit faire au minimum 700 mots. Les articles plus longs, supérieurs à 1500 mots, ont encore plus de chances de ranker.


  • Comprenez votre cible : pour qui écrivez-vous ? C'est la première question à vous poser avant d'écrire le moindre mot. Cela impactera directement votre tone of voice et votre champ lexical. Par exemple, vous n'écrirez pas de la même façon pour un lectorat "luxe" et âgé que pour un lectorat plus jeune et populaire.


  • Écrivez sur un seul sujet : une seule thématique, une seule idée. Pas plus, sinon vous risquez de perdre votre lecteur et de ne pas répondre à sa problématique initiale.


  • Faites une étude de mots-clés : pour augmenter vos chances d'être le mieux référencé possible, regardez la concurrence de votre mot-clé (combien de fois est-il recherché par les utilisateurs par mois). Pour ce faire, vous pouvez utiliser des outils comme Semrush, Uber suggest ou Google keyword planner. Vous ne savez pas comment faire ? Amandine Bart l'explique à merveille dans sa newsletter "Le SEO sans migraine".


  • Déterminez le but de votre article : que voulez-vous que votre lecteur accomplisse à la fin de la lecture ? Lire un autre article, prendre RDV, acheter votre formation ? Ne laissez jamais votre lecteur partir sans rien. Votre article aurait alors été écrit en vain.


 

Maintenant que nous avons vu ensemble les prérequis à l'écriture d'un bon article de blog, passons à la rédaction.


Découvrez la checklist des 10 point à vérifier avant de publier quoi que ce soit :



C'est parti !


1) Un titre accrocheur


Comment écrire un bon article de blog
© Pexels, Andrea Piacquadio

Votre objectif premier : capter instantanément l'attention de votre lecteur.

Lui donner envie de cliquer dès les premières secondes.


Car si votre titre est mauvais, votre article ne sert à rien !


Misez sur un titre d'article court, qui appelle à l'émotion de votre lecteur et le touche en plein cœur. Un titre mystérieux, un titre sous forme de promesse, un titre qui interpelle votre lecteur.


Bref, il faut lui donner envie de cliquer !



2) Une introduction captivante



Après un bon titre, une intro qui captive !


Ça y est, le lecteur a cliqué sur votre titre. Il est désormais dans le corps de votre article.

Maintenant, vous devez à tout prix maintenir son attention pour lui donner envie de rester.


Voici 3 choses à prendre en compte pour l'écriture de votre introduction :


  • Écrivez une accroche forte : comme pour le titre, elle doit encourager votre lecteur à poursuivre sa lecture.


  • Formulez une problématique : qui questionne et interpelle le visiteur.


  • Énoncez un plan précis : de quoi va parler votre article ? Votre lecteur va-t-il y trouver ce qu'il cherche ?


Essayez de répondre aux 5 questions fondamentales : Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ?



3) Un plan clair et compris par votre lecteur


Vous vous souvenez des dissertations du lycée, où la recherche du plan était primordiale ?


Eh bien pour un article de blog, c'est pareil. Votre plan doit être clair, précis et compris par votre lecteur. Il doit lui permettre de naviguer facilement et rapidement dans votre article.


Si vous pouvez faire une liste à puces, c'est encore mieux.

Mieux compris par votre lecteur, mieux référencé par les moteurs de recherche.



4) Un texte aéré et mis en forme


Certes, soigner le fond est important, mais soigner la forme l'est tout autant.


Il y a peu de temps, je suis tombée sur un post LinkedIn qui ne comportait aucun saut à la ligne. Et il y avait au moins 15 lignes. Je n'ai pas pu continuer à lire ce pavé. C'est dommage, car le contenu était peut-être super intéressant !


Vous voyez, c'est comme un excellent restaurant qui ne paie pas de mine.

C'est sans doute très bon, mais vous n'avez pas envie d'y rentrer.


Alors, essayez de :


  • Privilégier des phrases courtes (moins de 20 mots).

  • Faire des parties et des sous-parties de la même longueur, pour garantir l'équilibre de l'article.

  • Mettre votre texte en gras pour insister sur certains mots-clés ou idées importantes.



5) Un contenu à forte valeur ajoutée


Comment écrire un bon article de blog
© Pexels, Vlada Karpovich

Vous avez sans doute entendu et lu cette phrase maintes et maintes fois.

Cette phrase qui veut tout et rien dire.


Alors, ça veut dire quoi écrire du contenu à forte valeur ajoutée ?


  • Répondez à la problématique de votre cible : la fameuse intention de recherche. Il faut que votre contenu colle à votre titre. Que votre article réponde exactement à la problématique énoncée en introduction.


  • Éduquez votre lecteur : montrez votre expertise sur le sujet et faites-le progresser. Il faut que votre lecteur en ressorte grandi.


  • Faites-lui passer un bon moment : vous pouvez à la fois résoudre le problème de votre cible, et lui faire passer un moment. Ce n'est pas interdit. Rendez votre texte divertissant et agréable à lire.



6) Un contenu personnalisé à votre image


Personnaliser votre texte vous permettra de faire ressortir votre plume.

De vous différencier de tous les innombrables contenus en ligne.

Et bien sûr, de vous rapprocher de votre cible.


N'hésitez donc pas à ajouter des anecdotes sur votre vie personnelle ou professionnelle.

Si vous écrivez pour un client, vous pouvez lui demander directement.


Partager votre vécu avec votre lectorat, c'est ce qui vous rendra crédible et authentique.

Évidemment, cela doit avoir un lien utile avec ce que vous racontez.


Par exemple : "Pour mon premier article de blog, j'ai mis des jours et des jours à le rédiger. Aujourd'hui, cela ne me prend plus que quelques heures. Tout est une question d'entraînement."


7) Des références, des chiffres pour asseoir votre crédibilité


Comment écrire un bon article de blog
© Pexels, PhotoMIX Company

Quand vous affirmez quelque chose, le mieux reste de le prouver.


Citez votre source.

Utilisez des chiffres.

Servez-vous des études.


Cela vous permettra d'enrichir votre contenu et de renforcer votre crédibilité auprès de votre audience. "Ah cette info, il ne l'a pas sorti de son chapeau".


Par exemple : "Selon une étude Microsoft, le taux d'attention moyen d'une personne est passé de 12% à 8%".



8) Des photos, des gifs, des vidéos



Illustrez votre propos à travers des illustrations, des photos, des gifs, des liens vers des vidéos. Ce sera beaucoup plus sympa pour votre lecteur de lire votre article.


N'oubliez pas, le taux d'attention n'est que de 8% : maintenez-la avec du visuel.


Vous écrivez un article sur le cinéma ?

Insérez des liens YouTube vers les bandes-annonces.

Ajoutez des gifs de scènes de films, de remise des Oscars, de Golden Globes.


Si vous ajoutez des photos, assurez-vous qu'elles soient libres de droit.

C'est plus facile pour des articles qui ne parlent pas de célébrités. Sinon, vous pouvez toujours les acheter.



9) Des liens internes et externes


C'est ce que l'on appelle : le maillage internet et externe.

À ne surtout pas négliger pour votre article de blog.


Le maillage, qu'il soit interne ou externe, améliore votre visibilité et vous permet de générer plus de trafic sur votre site.


  • Maillage interne : il consiste à intégrer des liens de votre propre site internet dans votre article de blog. Il a pour objectif de maximiser le temps passé sur votre site web.

  • Maillage externe : il consiste à rediriger vos visiteurs vers un autre site que le vôtre. Cela aide les moteurs de recherche à mieux comprendre l'architecture de votre site internet. À l'inverse, si un site externe intègre un lien vers votre site, cela favorise l'autorité et la crédibilité du vôtre. On appelle ça un backlink (lien entrant).



10) Un call-to-action convaincant


Voilà, votre article est rédigé !


Il est maintenant temps d'insérer un appel à l'action efficace...

Et de récolter le fruit de votre travail (à condition que vous l'ayez bien fait !).


Le call-to-action, c'est un peu votre conclusion.


Que voulez-vous que votre lecteur fasse ?

Qu'il lise un autre de vos articles ? Qu'il prenne rendez-vous ? Qu'il achète votre formation ? Qu'il s'inscrive à votre newsletter ? Qu'il vous suive sur les réseaux sociaux ?


Comme tout le reste, votre call-to-action doit être clair, percutant, et donner envie à votre lecteur de cliquer.


C'est à vous de jouer !


 

J'espère que cet article vous aura aidé dans la rédaction de vos articles de blog.


Pour progresser davantage, vous pouvez toujours vous former. Il existe de nombreuses formations sur le marché !


Ou bien, vous pouvez décider de faire appel à un copywriter freelance, expert de la rédaction. Ça tombe bien, c'est tout moi.



À bientôt,

Anaëlle

bottom of page